L'Aperçu
Journal Culturel d'Aix-Marseille et alentours

ftc

32ème ! Le festival de courts métrages d’Aix revient début décembre sur les écrans du ciné Mazarin et de l’Institut de l’Image (Cité du Livre). Jean-Paul Braud nous parle cinéma à l’abri des productions hollywoodiennes.

 
Qu’est-ce que le Festival Tous Courts ?
Le Festival Tous Courts s’attache à promouvoir et diffuser un cinéma d’auteur singulier. Le court métrage, c’est avant tout une histoire de format, comme il existe le moyen et le long métrage. Il faut savoir que la France est le plus gros producteur de courts, un peu plus de 1000 réalisations par an. Au Tous Courts, nous sommes une bande de cinéphiles, des purs et durs, attachés aux films qui proposent des formes et des scénarios originaux, dont la créativité et le point de vue méritent d’être mis en lumière. Dessins animés, expérimental, fictions… Une sélection très diversifiée, il y en a pour tous les styles ! Le Festival, c’est notre passion du cinéma partagée avec le public. Nous tenons à défendre le cinéma d’auteur.

Comment est perçu le court métrage par le grand public ?
Il existe deux visions du court métrage chez le grand public. Il y a ceux qui pensent que « le court métrage, c’est sympa », c’est la bonne blague, ça amuse, ça surprend, ça plait car c’est bref. Puis, il y a ceux qui pensent que « le court métrage, c’est prise de tête, je ne vais pas au cinéma pour m’ennuyer ». A ces derniers je réponds : « Ben moi non plus ! ». De nombreux réalisateurs et acteurs reconnus aujourd’hui ont démarré en réalisant des courts métrages.

Le seul risque que prend le spectateur, c’est que ça lui plaise

Notre programmation est pensée pour offrir un large panel de réalisations cinématographiques artistiques de qualité, des modes d’écritures originales, surprenantes. Le public doit passer un bon moment face à cet art divertissant, vivant. Comme je l’ai toujours dit, le seul risque que prend le spectateur, c’est que ça lui plaise, qu’il découvre des œuvres qu’il n’aurait sûrement jamais vues. Ce n’est pas une prise de risque si dangereuse ! Nous souhaitons aussi qu’il partage son point de vue avec nous, par le biais de rencontres avec les réalisateurs après les séances, parfois même de conférences.

« Un Festival Monstre » ?
Il faut plutôt le voir comme un festival hors norme ! Tout le monde peut y trouver ce qu’il souhaite : la découverte du cinéma grec, la rétrospective de réalisateurs célèbres comme Alain Cavalier, de l’expérimental et du motion design – conception graphique et artistique du mouvement – expressions que le cinéma peut prendre, des films tournés en région, des soirées spéciales comme la soirée Arte… On propose également la Nuit du Court, notre rendez-vous pour les cinéphiles noctambules, qui a pour thème le film de genre.

Nous travaillons avec les publics scolaires : élémentaires, collèges et lycée, nous développons des programmations riches et amusantes afin de leur faire découvrir un cinéma hors norme, sans formatage. Loin de vouloir choquer, notre but est d’éduquer à l’image les jeunes générations. Toutes les séances s’articulent autour de la Compétition Internationale, qui offre au public et au jury une sélection de 52 films réalisés en 2013-2014 sur les 2000 inscrits. Sans oublier qu’un festival s’ouvre avec des festivités, et se clôture avec le palmarès de la compétition. Bref, c’est un festival monstre !

Ce festival s’inscrit dans le réseau professionnel de la création cinématographique, du cinéma, vous y organisez un marché ?
Le Festival Tous Courts a pris toute sa place en France et en Europe, il est l’un des rares festivals français à proposer un marché, un espace de travail pour les professionnels, un lieu de rencontres entre réalisateurs et acheteurs. Par ailleurs, nous soutenons les nouveaux réalisateurs via l’Atelier Jeunes Auteurs. Des professionnels déterminent les axes d’améliorations des scénarios afin qu’ils aient une chance supérieure d’aboutir à la production. C’est notre bébé, nous en sommes fiers, en effet, sur 24 scénarios, 10 ont été produits à ce jour.

Festival Tous Courts : du 1er au 6 décembre à Aix-en-Provence
www.festivaltouscourts.com

Date de publication : 30 novembre 2014

Articles connexes

Poster votre commentaire

Votre adresse Email ne sera pas divulguée. Les champs avec une * sont obligatoires.

BANDO-APERCU
L'Aperçu, le journal de la Fonderie

Journal Culturel d'Aix-Marseille et alentours
14 Cours Saint-Louis 13100 Aix-en-Provence
Tél. : (33) 04 42 63 10 11
Courriel : contact@lapercujournal.com

NEWSLETTER
 

Recevoir les news de l'Aperçu : inscrivez-vous ici.

Nom et Prénom :

Email :