L'Aperçu
Journal Culturel d'Aix-Marseille et alentours

QUAND LE BURKINA FASO EST A L’HONNEUR

« Burkina Bouge », un évènement étudiant culturel et solidaire pour faire connaitre, appréhender et soutenir des actions concrètes de développement à destination de populations burkinabés.

enfants-tangaye
 

Créée en 2005, l’ASC (Action Solidarité Communication) est une association étudiante intégrée au Master LEA au sein de l’Université Aix-Marseille. Elle s’est donné pour mission d’agir sur 2 axes principaux : un volet culturel, par la mise en place de manifestations animant le campus universitaire tout en sensibilisant le public aux enjeux du développement, et un volet solidarité internationale, se développant plus particulièrement lors de partenariats avec d’autres associations pour la création et/ou le soutien de leurs actions.

Elle s’est cette année engagée auprès de l’AMNS (Action médicale Nord Sud), une association basée à Velaux qui intervient depuis plus de 10 ans dans le village de Tangaye pour améliorer les conditions de vie de la population locale. Apporter un soutien au niveau médical, sanitaire, alimentaire mais aussi en matière d’éducation et de formation.
 

Retour sur l’historique du projet

Le contexte et les conditions de vie au Burkina Faso sont particulièrement sensibles. Ce pays fait face à d’énormes difficultés (pauvreté, malnutrition, problèmes d’accès à l’eau, désertification…). Il vit principalement sous perfusion humanitaire. A Tangaye, au nord de Ouagadougou, la situation est, à l’image du pays, particulièrement difficile. Ce village rural de 4000 habitants (dont la moitié est composée d’enfants de moins de 5 ans) est confronté à tous ces problèmes de santé, de malnutrition, de pauvreté, d’exode et de développement économique.

Consciente que le départ massif des jeunes représente l’un des obstacles majeurs au développement du village, la population locale a réfléchi à de possibles solutions pour enrayer le phénomène. Le projet de créer un centre culturel pour redynamiser le village a été proposé.
 

Mais un tel projet a un coût

Le projet « Les enfants de Tangaye », porté par l’AMNS vise à récolter des fonds pour contribuer à la construction d’une « Maison des Jeunes, de la Culture et de l’Artisanat » au sein du village. Un lieu communautaire de rassemblement, d’information, d’apprentissage, ayant pour objectifs de relancer une dynamique économique et de développement dans le village. Un moyen de susciter l’envie chez les jeunes de rester au village et de participer à son dynamisme.

Avec « Burkina Bouge », l’ASC a choisi de s’investir, d’une part, en réalisant une étude de faisabilité portant sur la création de ce centre culturel et, d’autre part, en organisant un temps de découverte culturelle du Burkina Faso et de sensibilisation aux problématiques humanitaires auquel il fait face.

Le 5 février au sein de la Fac de Lettres d’Aix en Provence et le 7 février, dans un restaurant burkinabé de Marseille, l’association a mis le Burkina Faso à l’honneur. Deux jours de rencontres autour de la culture burkinabé : exposition photos, ateliers, conférence, débats, projection, danse africaine, concert, café solidaire…

Un beau projet de solidarité internationale qui prouve bien que chacun, à son niveau, peut s’investir pour changer les choses.

burkinabouge2 burkinabouge

www.asc-lea.org
www.tangaye.eklablog.com

Date de publication : 18 février 2015

Articles connexes

Poster votre commentaire

Votre adresse Email ne sera pas divulguée. Les champs avec une * sont obligatoires.

BANDO-APERCU
L'Aperçu, le journal de la Fonderie

Journal Culturel d'Aix-Marseille et alentours
14 Cours Saint-Louis 13100 Aix-en-Provence
Tél. : (33) 04 42 63 10 11
Courriel : contact@lapercujournal.com

NEWSLETTER
 

Recevoir les news de l'Aperçu : inscrivez-vous ici.

Nom et Prénom :

Email :